Dans la pharmacie, il existe des déodorants garantis 0 % sels d'aluminium. Ces sels nocifs étaient utilisés pour bloquer les glandes sudoripares et pour éviter une odeur désagréable. Selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments, l'apport hebdomadaire de ce produit nocif ne doit pas dépasser 1 milligramme par kilogramme de poids corporel.

Quiconque utilise quotidiennement un déodorant avec de l'aluminium dépasse cette limite à coup sûr. Les sels d'aluminium et l'aluminium sont soupçonnés de favoriser le développement de l'Alzheimer et du cancer du sein.

N'achetez que du bon !